Page:Bazalgette - Émile Verhaeren, 1907.djvu/83

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



BIBLIOGRAPHIE







LES LIVRES



Les Flamandes poèmes. Bruxelles, Lucien Hochsteyn, 1883, in-18[1].
Les Contes de Minuit prose. Bruxelles, (Collection de la Jeune Belgique), Franck, 1885, in-18.
Joseph Heymans peintre critique. Bruxelles, « Société Nouvelle », 1885, in-8°.
Les Moines poèmes. Paris, Lemerre, 1886, in-18 (2 ex. sur Japon).
Fernand Khnopff critique. Bruxelles, « Société Nouvelle », 1887, in-8°.
Les Soirs poèmes. Bruxelles, Ed. Deman, 1887, in-8°.
Les Débâcles poèmes. Bruxelles. Ed. Deman, 1888,in-8°.
Les Flambeaux noirs poèmes. Bruxelles. Ed. Deman, 1890, in-8°[2].
Au Bord de la Route poèmes. Liège (Extrait de La Wallonie). Bruxelles, Vaillant-Carmanne, 1891, petit in-8°.
Les Apparus dans mes chemins poèmes, Bruxelles. P. Lacomblez, 1891, in-8°.
Les Campagnes
hallucinées
poèmes, couverture et ornementation de Théo van Rysselberghe. Bruxelles, Ed. Deman, 1893, in-8°.
Almanach poèmes, illustré par Théo van Rysselberghe. Bruxelles, Dietrich, 1895, in-8°.
Les Villages illusoires poèmes, illustrés de quatre dessins de Georges Minne. Bruxelles, Deman, 1895, in-8°.


  1. Un des 25 exemplaires, sur papier de Hollande, appartenant à l’auteur, avec illustrations hors texte et têtes de chapitre à l’encre de chine, par Guillaume Delsaux.
  2. Ces trois derniers volumes (Les Soirs, Les Débâcles, Les Flambeaux noirs) ont été tirés à 100 ex. sur Hollande, dont 50 illustrés par Odilon Redon.