Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 9, 1922.djvu/213

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


s’approche.) Laurent… Laurent… Ton esprit, dans mon esprit… oui, mon ami… tu seras exaucé ! Votre main, posez votre main sur cette poitrine… Blondel !… (Blondel s’avance et pose sa main d’abord, puis à son tour elle pose sa main par-dessus la sienne.) Je le jure, Messieurs, devant vous… Je te le jure Laurent… nous t’obéirons… J’en aurai le courage… et peut-être la force !

(Elle s’est raidie de toute son énergie… et cela fait, elle s’écroule dans les bras des disciples.)

RIDEAU