Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 7, 1922.djvu/96

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



ARTACHEFF.

Monsieur a chanté sur le yacht de la reine ?


LIGNIÈRES.

Mais oui, la princesse Éléonore a daigné m’inviter et j’ai été en croisière de Corfou au Bosphore.


MADAME DE MARLIEW.

Je vois que, quoique très ferré sur nos mondanités, le fils de notre cher ambassadeur de Russie ignore que Monsieur Lignières est un chanteur mondain des plus connus.


LIGNIÈRES.

Oh ! oh ! chanteur mondain ! l’horrible expression !


ARTACHEFF.

Au fait, je me rappelle maintenant…


LA COMTESSE.

Il y a peu de voix professionnelles aussi remarquables que celle de Monsieur Lignières. Chanterez-vous chez la comtesse de Fitz-James, dimanche prochain ?


LIGNIÈRES.

Je dois accompagner la petite Madame Valette qui chante avec moi le duo de Tristan.


LA COMTESSE.

Mais nous ne sommes pas venus pour causer de nous et déranger la grande artiste. Je suis venue pour voir son œuvre en train uniquement.


ARTACHEFF ET LIGNIÈRES.

Nous aussi…