Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 5, 1922.djvu/226

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


capable d’une statistique pareille !… Avec ton indifférence bien connue !…


FÉRIOUL.

Mais, je m’y intéresse comme maire et comme conseiller général. C’est déjà beaucoup.


GRÜZ.

Eh ! vous êtes donc conseiller général dans votre pays, vous ? Je ne savais pas. Je vous connaissais comme grand industriel, mais pas comme fonctionnaire.


JEANNETIER.

Notre ami Férioul est l’homme le plus considérable de son pays !… C’est la petite providence du bon Dieu… une providence indifférente, voilà tout.


FÉRIOUL.

C’est-à-dire que, lorsqu’on dirige deux usines, qu’on se livre à la culture intensive des fleurs au pied des Alpilles, dans un petit patelin du genre de Magagnosc… et de la Gorge-aux-Loups, dont je suis propriétaire, si vous saviez comme les couchages des autres vous deviennent indifférents.


GRÜZ.

Cependant, comme maire, vous devez avoir à veiller sur la moralité de vos concitoyens.


FÉRIOUL.

À Magagnosc, pas beaucoup… Mais déjà beaucoup trop à mon gré.