Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 4, 1922.djvu/323

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



POLICHE.

Bien sûr, bien sûr !… Enfin ! c’est peut-être moi qui suis trop difficile !… Qu’est-ce qu’on va faire, aujourd’hui, jusqu’à dîner… si l’on ne sort pas ?…


ROSINE.

Si nous essayions de faire tourner la table… Ça n’a pas réussi hier, mais ce n’est pas une raison pour qu’aujourd’hui…


POLICHE, (vivement.)

Parbleu ! Essayons toujours !


ROSINE.

Madame Lecointe m’a assuré qu’elle en avait fait tourner une la semaine dernière, admirablement. Elle venait se cogner dans ses genoux…


POLICHE.

Fichtre !… Ce n’est pas cette chance-là qui nous arriverait !… Voyons, mets-toi là… (Ils s’installent à une petite table et se mettent en position…) Chut… Pense fort !


ROSINE.

Je pense… mais…


POLICHE.

Chut !…

(Ils attendent patiemment.)

ROSINE, (tout à coup.)

Il me semble qu’elle remue…


POLICHE.

Non, pas encore… Ce n’est pas possible !…