Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 4, 1922.djvu/140

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


que vous serez de jeunes filles… Vous plaquez chacune votre main sur les feuilles à tour de rôle, en dessinant le contour des doigts… Je dois deviner à qui appartient chaque main dessinée.


MAGUET.

Ce n’est pas malin…


LECHÂTELIER.

Pas malin ? Quelqu’un a-t-il un crayon ?


SAUSSY.

Voici mon porte-mine.


LECHÂTELIER.

Mesdames… je vous en prie… Tenez, Maguet… donnez votre pattote. (Il prend du papier sur la table.) Vous verrez que le dessin qui va en résulter ne lui ressemblera pas du tout.

(Maguet plaque sa main sur le papier. Lechâtelier la dessine. Maguet rit convulsivement.)


JULIENNE, (à Miette d’Andely.)

Qu’est-ce qu’elle a ? Ah ! zut !… c’est ennuyeux cette affaire-là…


MIETTE.

Où est le chef d’orchestre, que je lui dise un mot bien senti ?

(Elle pirouette sur ses talons.)

MAGUET.

Vous me chatouillez… Aïe !… c’est odieux… ça me démange…