Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 4, 1922.djvu/132

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LE GÉNÉRAL, (de la terrasse, appelant à tue-tête.)

De Saussy, Lechâtelier, venez donc nous aider… les lampions brûlent !

(On voit brûler des lanternes sur la terrasse, on les piétine. Mademoiselle d’Andely et Grâce s’y rendent.)


Scène VI


LECHATELIER, GRÂCE


LECHÂTELIER, (qui a vivement pris une sortie de bal sur une chaise.)

Mettez ceci… vous allez prendre froid… il fait humide, ce soir, malgré la chaleur.


GRÂCE, (esquissant un mouvement d’impatience.)

Ah !


LECHÂTELIER.

Quoi ?


GRÂCE, (endossant la sortie.)

Rien… (Cherchant.) J’avais posé dessus un bouquet de camélias de la serre… J’ai dû le perdre en route.


LECHÂTELIER, (lui montrant le bouquet épinglé au vêtement.)

Il est là, accroché.


GRÂCE, (regardant machinalement le bouquet.)

Une fleur au milieu que je n’avais pas mise ?


LECHÂTELIER.

Jetez-la… Elle est laide…