Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 4, 1922.djvu/119

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



GRÂCE, (saluant.)

Monsieur…


LECHÂTELIER.

Général Duplessis-Latour… Monsieur de Saussy.

(Il achève les présentations.)

LE GÉNÉRAL, (bas, à Saussy.)

Qu’est-ce que c’est au juste que cette Madame Chalandrey ? Vous la serrez de près… donnez-moi des tuyaux…


SAUSSY.

La femme d’un collègue de Lechâtelier… Le mari est dans les sucres, je crois.


LE GÉNÉRAL.

Qu’il y reste ! (À Clozières.) Vous n’étiez jamais venu, il paraît, monsieur.


CLOZIÈRES.

Mais non… Ma femme, elle, était déjà venue l’année dernière, à pareille époque… Madame Lechâtelier veut bien l’héberger quelques semaines… Mais moi, je n’ai jamais pu trouver une minute.


LECHÂTELIER.

N’est-ce pas que c’est bien ici ?


CLOZIÈRES, (à Roger Lechâtelier.)

C’est épatant !… À deux heures de Paris…


LECHÂTELIER.

Et à quatre kilomètres à peine de la gare de Compiègne.