Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 3, 1922.djvu/81

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LA PRINCESSE.

Oh ! la vie des actrices conserve !… Nous autres dames sans camélias, nous en sommes réduites à des morts prématurées.


MISSY, jetant sa raquette.

Non, décidément, il n’y a pas moyen de continuer.


NATACHA.

Quelle petite joueuse, Missy !


LA PRINCESSE.

Missy, mon enfant, veux-tu m’apporter quelque chose ? Je me sens si faible après mes repas.


KOLOSSOW.

Nekludoff fait donc de la peinture ?


IGNATY.

Je crois bien, il a le feu sacré. Vous ne saviez pas ? Depuis qu’il a donné sa démission de l’armée. Ça lui a pris vers la trentaine.


LA PRINCESSE.

Pour les hommes du monde, mon cher, c’est l’âge de la vocation. Vous qui êtes un artiste, Kolossow, allez regarder cette nature morte sur le chevalet.


KOLOSSOW.

Une de ses toiles ?