Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 3, 1922.djvu/78

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



NEKLUDOFF.

Attendez…

(Ils restent ainsi l'oreille aux aguets. On n’entend plus rien.)

NIKHINE.

C’est fini.

(Nekludoff relève la tête et regarde Nikhine.)

NEKLUDOFF.

L’oiseau ne bat plus dans la carnassière.


RIDEAU