Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 3, 1922.djvu/33

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




Scène IX


NEKLUDOFF, TIKON, puis KATUCHA


NEKLUDOFF.

Ahl comme je suis heureux, avant de partir là-bas, d’avoir revu tout notre petit monde !


TIKON.

Nous sommes aussi bien honorés, Dimitri Ivanowitch, bien honorés.


NEKLUDOFF.

Alors, vous êtes tous en vie ? Tous les tiens vont bien ?


TIKON, sortant des affaires de la malle.

Grâce à Dieu.


NEKLUDOFF.

Tes petits-enfants vont bien ?


TIKON.

Oui, oui, je vous remercie. Tout le monde va bien, à l'exception de Polkan… vous savez, le vieux cheval ?


NEKLUDOFF.

Ah ! oui…


TIKON.

Il est mort, l'année dernière, de la dysenterie. Il a fallu l'abattre.