Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 3, 1922.djvu/196

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LA MASLOWA.

Dieu réglera nos comptes.

(À ce moment on entend par-dessus le carillon de cloches les chants qui se rapprochent. Des condamnés se précipitent sur la scène en criant.)

DES CONDAMNÉS.

La croix ! La croix !


D'AUTRES CONDAMNÉS.

Par ici !


NEKLUDOFF.

Qu’est-ce que c’est ?


LA MASLOWA.

C’est le pope avec la procession qui sort de l’église et qui vient promener la croix parmi les déportés. Ceux qui ont la foi se prosternent. Elle va passer par ici… Mais ni Maria ni les autres ne s’agenouilleront.


DES CONDAMNÉS.

Par ici, vous autres !…


NEKLUDOFF.

Oui, oui tu as raison. Séparons-nous sur cette lumière… La douleur de cette séparation est le ferment d’une nouvelle vie. Ne pleurons pas… Chante avec tous ces pauvres qui crient vers Dieu. Courage ! Mêle ta voix à la leur… tu es sauvée !