Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 3, 1922.djvu/100

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



NEKLUDOFF.

Vous êtes indiscret.


KOLOSSOW.

Non ? Alors, nouvelle ?

(Il le retient par la manche.)

NEKLUDOFF.

Nouvelle, en effet.


KOLOSSOW.

Ce Nekludoff… quel viveur !… Jolie ?


NEKLUDOFF.

Belle… très belle !


KOLOSSOW.

Et vous vous en allez vers le petit réduit parfumé… vers le nid.


NEKLUDOFF.

Oui… elle habite une maison merveilleuse en ce moment !… un nid comme vous dites !


KOLOSSOW.

Qui cela peut-il être ? La Stachowitch ? Cette chère amie raffole de vous. Cela finira par le cyanure de potassium… Mais ce n’est pas elle… Belle et élégante.


NEKLUDOFF.

Elégante, exquise… Ah ! cela !… Je vous présenterai.