Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 2, 1922.djvu/278

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



JEANNINE.

Ah ! tu m’as fait peur… Qu’est-ce que tu faisais-là ?… qu’est-ce que tu disais ?


ISABELLE, l'enlaçant des deux bras.

Que tu étais jolie comme cela, en ce moment… oh ! mais jolie, non, tu ne peux savoir comme tu étais jolie !…


RIDEAU.