Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 2, 1922.djvu/221

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LE DOMESTIQUE.

Bien, madame.

(Tout le monde est rentré au salon à l'exception de madame Heiman et de Victor de Chelles.)


Scène XIV


MADAME HEIMAN, VICTOR DE CHELLES, seuls.


VICTOR DE CHELLES, qui s’est rapproché de madame Heiman, dans l'embrasure de la porte.

Alors tu restes ?


MADAME HEIMAN.

Il faut bien… Je ne puis m’en aller ainsi…


VICTOR.

Bon agrément !… Tu viens déjeuner demain ?


MADAME HEIMAN.

Oui, oui.


VICTOR.

Tu as l’air émue ?


MADAME HEIMAN.

On le serait à moins… Figure-toi…

(Elle va fermer la porte du salon.)

VICTOR.

Quoi ?


MADAME HEIMAN.

Figure-toi… ce n’est pas un évanouissement.


Bah !


MADAME HEIMAN.

C'est… (À ce moment le jardin d’hiver s'ouvre et Isabelle et Georges apparaissent.) Chut !… à demain… je te raconterai.

(Victor s’éclipse.)