Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 2, 1922.djvu/100

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Vous permettez ?… Je ne sais si j’aurai le plaisir de vous revoir encore tout à l’heure. En tout cas, je vous serre la main. Et encore bravo !

VALGY et BOUYOU levées

Madame.

(Geneviève sort.)


Scène IV


ANDRÉ, VALGY, BOUYOU.


ANDRÉ, sans se déranger de son bureau.

Je vous croyais brouillées toutes les deux, Bouyou et vous ?… Vous êtes réconciliées ?


VALGY.

Oui, nous sommes très amies maintenant… C’est la vie ! Vous excuserez ma visite… mais il faut venir ici pour vous voir.


ANDRÉ.

J’ai été très pris tous ces temps. Les travaux de la Commission…


VALGY.

Oh ! ce n’est pas une scène de jalousie, tu sais ! (Un temps.) On peut parler ?…


ANDRÉ, se levant.

On peut parler… Attends.

(Il prend un gros livre sur une table et le porte à Bouyou.)

VALGY.

Que fais- tu ?


ANDRÉ.

Bouyou, on va parler d’amour… Voilà des images à regarder, pour les petites filles.


BOUYOU.

J’aime autant ça, vous savez… Je n’ai pas de vice.