Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 10, 1922.djvu/217

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


L’ANIMATEUR




ACTE PREMIER

Le bureau de Dartès, directeur littéraire du journal L’Époque.



Scène PREMIÈRE


(Belleu, secrétaire, et la dactylo sont seuls en scène. La porte s’ouvre, un actionnaire du journal entre, ne dit rien, se promène, s’agite et donne un formidable coup de poing sur la table.)

FURTZ.

Tonnerre !…

(Au bout de quelques secondes il sort.)


Scène II


BELLEU, LA DACTYLO


BELLEU, (debout.)

De Dieu… aurait-il dû ajouter !…


LA DACTYLO.

Il n’a pas osé. Il s’est retenu !


BELLEU.

Ça barde !… Il va se passer des choses effroyables… la situation est tragique.