Ouvrir le menu principal

Page:Bataille - Théâtre complet, Tome 1, 1922.djvu/94

Cette page a été validée par deux contributeurs.



LA VIEILLE.

Comment dites-vous ? Yanik Kantek ?


ALIETTE.

Vous répétez juste, ma mère.


LA VIEILLE.

C’est impossible… en vérité… c’est impossible…


ALIETTE.

Pourquoi cela ?


LA VIEILLE.

Fils des Kantek de Ploumillau ?


ALIETTE.

Ce sont gens qui lui sont à coup sûr apparentés.


LA VIEILLE.

Ah ! bonne Marie, qu’est ceci ?

L’étrange rencontre !

Ignorez-vous donc l’aventure

que vous m’ayez parlé de telle sorte ?

Je le connais bien, trop bien

l’amoureux, et, — j’ai grand’peine

à vous l’apprendre, si l’ignorez, —

en vérité… il est le père

des deux enfants de Fantik Morvan…