Ouvrir le menu principal

Page:Bastiat - Proudhon - Interet et principal, Garnier, 1850.djvu/60

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


rançon. Je proteste contre votre crédit à 5 p. 0/0, parce que la société a le pouvoir et le devoir de me le faire à 0 p. 0/0 ; et si elle me refuse, je l’accuse, ainsi que vous, de vol, je dis qu’elle est complice, fautrice, organisatrice du vol.

Assimilant le prêt à la vente, vous dites : Votre argument s’attaque à celle-ci aussi bien qu’à celui-là. En effet, le chapelier qui vend les chapeaux ne s’en prive pas.

Non, car il reçoit de ses chapeaux, il est censé du moins en recevoir immédiatement la valeur, ni plus ni moins. Mais le capitaliste prêteur, non-seulement n’est pas privé, puisqu’il rentre intégralement dans son capital ; il reçoit plus que le capital, plus que ce qu’il apporte à l’échange ; il reçoit en sus du capital un intérêt qu’aucun produit positif de sa part ne représente. Or, un service qui ne coûte pas de travail à celui qui le rend, est un service susceptible de devenir gratuit : c’est ce que vous-même vous nous apprendrez tout à l’heure.

Après avoir reconnu la non-privation qui accompagne le prêt, vous convenez cependant « qu’il n’est pas idéalement impossible que l’intérêt, qui aujourd’hui fait partie intégrante du prix des choses, se compense pour tout le monde, » et, par conséquent, s’annule. » — « Mais, ajoutez-vous, il faut d’autres façons qu’une banque nouvelle. Que le Socialisme égalise, chez tous les hommes, l’activité, l’habileté, la probité, l’économie, la prévoyance, les besoins, les goûts, les vertus, les vices, et même les chances, et alors il aura réussi. »

Eu sorte que vous n’entrez dans la question que pour l’éluder aussitôt. Le Socialisme, au point où il est parvenu, prétend justement que c’est à l’aide d’une réforme de la banque et de l’impôt que l’on peut arriver à cette compensation. Au lieu de passer, comme vous faites, sur cette prétention du Socialisme, arrêtez-vous-y, et réfutez-la : vous en aurez fini avec toutes les utopies du monde. Car le Socialisme affirme, — et sans cela le Socialisme n’existerait pas, il ne serait rien, — que ce n’est point en égalisant chez tous les hommes « l’activité, l’habileté, la probité, l’économie, la prévoyance, les besoins. les goûts, les