Ouvrir le menu principal

Page:Barthe - Drames de la vie réelle, 1896.djvu/32

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Angers, Ab. Lachambre, Frs Bonin, J. B. Dupré, Xavier Lamoureux, avec pouvoir d’ajouter à leur nombre.

Charles Bazin, Prés.
(Signé),
J. A. Dorion, Sec.
(Vraie-Copie)

 J. A. Dorion, Sec.

Abrégé du rapport du comité ci-haut nommé :

Souscriptions dans la Paroisse de St-Ours,
Argent 
 85,435 $
Grains et divers effets estimés par le comité 
 152,360 $
2 vaches et un cochon estimés à 
 36,000 $
 
__________
 
268,79$

XI

COMITÉ DE SECOURS DE QUÉBEC.

Conformément à l’annonce publiée, dit Le Journal de Québec, une assemblée du Comité de Secours de Québec a eu lieu, hier soir, à l’Hôtel de ville. Son Honneur le maire présidait et le greffier de la cité agissait comme secrétaire. Le but de cette convocation était de prendre en considération ce qui avait été fait par le sous-comité de Secours.

Le greffier ayant lu le procès verbal de la dernière réunion, M. Simard fit lecture d’un rapport du sous-comité, exposant de la manière la plus explicite et la plus claire tout ce qui a été fait par ce sous-comité pour connaître exactement le montant des pertes souffertes par chaque paroisse, et la somme qu’il serait possible de donner à chacune d’elles, Voici le texte complet de ce rapport :

Rapport du sous-comité chargé par le comité de Québec de prendre des renseignements sur les dommages causés par l’inondation.

« Présents : Son Honneur le maire, MM. G. H. Simard, T. H. Dunn et Rév. E. Langevin.

« Le sous-comité, nommé à la dernière réunion du Comité de Secours en faveur des victimes de l’inondation, a l’honneur de faire rapport :

« Que dès sa première réunion, il s’est trouvé en possession de renseignements suffisants pour le convaincre de l’urgence d’envoyer sans retard quelques secours en argent dans certaines localités. Ces renseignements, la plupart fournis par les journaux ou par quelques lettres particulières, n’étaient pas précis, mais ils suffisaient pour indiquer de quel côté les souffrances étaient les plus grandes. En conséquence, il fut résolu d’approprier une somme de neuf cent soixante piastres à cette fin. La répartition fut faite immédiatement, et le montant destiné à chaque paroisse, transmis, le 3 du courant, à messieurs les curés ci après nommés :

Rév. M. Stan. Malo, curé de Bécancour 
 200,00 $
Rév. M. A. Dupuis, curé de Ste-Anne de la Pérade 
 100,00 $
Rév. M. J. T. Gagnon, curé de Berthier 
 500,00 $
Rév. M. L. Bois, Maskinongé 
 100,00 $
Rév. M. J. Boucher, curé de la Rivière du Loup 
 60,00 $
 
__________
 
960,00 $