Ouvrir le menu principal

Page:Barrès - La Colline inspirée, 1913.djvu/63

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





CHAPITRE III

LA CHARTREUSE DE BOSSERVILLE


La chartreuse de Bosserville est un des plus nobles monuments qui décorent la Lorraine. Dressée non loin de Nancy, sur des terrasses auprès de la Meurthe, elle réalise l’idée d’une belle solitude monastique, mais d’une solitude où rien n’est farouche. La rivière qui la baigne entraîne naturellement l’âme à la rêverie, tandis que la dignité de son bâtiment et son vaste domaine de bois invitent au recueillement. Rien n’égale la douceur et la majesté nue de ses clercs, le Grand Cloître et celui, plus petit, qui sert de cimetière. Ce dernier n’est qu’un gazon où de légers renflements sont plantés d’une trentaine de croix en bois noir, sans aucune inscription. Les Pères y viennent prendre, à certains jours, une courte