Page:Barbey d’Aurevilly - Les Quarante Médaillons de l’Académie.djvu/55

Cette page a été validée par deux contributeurs.


XVI


M. DE BARANTE


Arrivé dans la troupe des grues comme M. Vitet, en raison de toutes les commodités d’un temps jeune (le siècle commençait) et facile au talent, comme les jeunes gens le sont aux femmes ! Un manche à balai, habillé en femme, peut enflammer de très-petits jeunes gens. C’est l’histoire de M. de Barante. Il s’est fait toute une réputation avec un petit volume intitulé : Tableau de la littérature française au dix-huitième siècle. C’était un