Page:Barbey d’Aurevilly - Les Quarante Médaillons de l’Académie.djvu/24

Cette page a été validée par deux contributeurs.

libre pensée, en supposant que leur christianisme soit sincère !





VII


M. DE MONTALEMBERT


C’est un écrivain lourd, incorrect et terreux. Il est bien heureux de s’appeler Montalembert et d’avoir été pair de France dès sa jeunesse. Le cadre a fait la fortune du portrait. S’il avait été d’une naissance obscure, il serait resté comme sa naissance. S’il n’avait pas été pair de France, il n’eût pas cultivé de bonne heure cette faculté de