Ouvrir le menu principal

Page:Barbey d’Aurevilly - À côté de la grande histoire, 1906.djvu/67

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE
PENDANT LA RÉVOLUTION[1]


Aux très jeunes gens l’audace est une grâce, — et quoiqu’elle soit moins fascinatrice en littérature qu’à la guerre, quand on la rencontre pourtant, même en littérature, il faut prendre garde, car elle a sa magie, car elle constitue, dès le premier abord, je ne sais quel brillant préjugé favorable, et fait croire — deux secondes ! — que ces esprits ardents que la difficulté attire doivent toujours être au-dessus d’elle… Il n’en est rien pourtant. La vie n’est pas si simple, nos instincts ne sont pas si justes I Oser ne suffit pas… et le livre d’Edmond et Jules de Goncourt prouve tout cela une fois de plus.

En effet, si nous en jugeons par le titre de leur ou-

  1. Edmond et Jules de Goncourt. Histoire de la Société française pendant la Révolution (Pays, 26 avril 1854).