Ouvrir le menu principal

Page:Barbey d’Aurevilly - À côté de la grande histoire, 1906.djvu/51

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


TALLEMANT DES RÉAUX[1]


Les Historiettes[2] de Tallemant des Réaux ont, pour la première fois, été publiées en 1834. Toute l’époque d’alors, très tournée au furetage historique, accueillit avec la curiosité d’une commère, friande de détails et de médisances de toutes sortes, ce bavardage de portier qu’un bourgeois cynique avait recueilli dans un langage digne de la chose. En soi, c’était une de ces publications qui n’ont aucun des caractères de conscience, de moralité, — et même de talent, — qui donnent aux livres l’autorité et la durée. Mais il ne faut rien mépriser en histoire. À Venise, l’impassible gueule du lion de bronze recevait aussi bien la dénonciation fausse ou troublée du goujat

  1. Historiettes de Tallemant des Réaux. Préface de Paulin Paris (Pays, 11 mars 1854).
  2. Techener.