Ouvrir le menu principal

Page:Barbey d’Aurevilly - À côté de la grande histoire, 1906.djvu/213

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


MATHILDE DE TOSCANE[1]



Le premier mot de la préface de ce livre sur Mathilde de Toscane[2], c’est que, « s’il emprunte aux circonstances actuelles un intérêt de plus, il n’est pas né du moins de ces circonstances ». Rien n’est plus vrai. Journaliste comme nous le sommes tous, mais de plus historien, Amédée Renée est un esprit trop élevé et trop libre pour s’embusquer çà ou là dans l’histoire afin d’y saisir, par ce cheveu qui se rompt toujours, l’occasion d’un succès populaire. Il n’a pas

  1. Amédée Renée. La Grande Italienne (Mathilde de Toscane) (Pays, 21 juillet 1859).
  2. Firmin Didot.