Ouvrir le menu principal

Page:Ballin - Le Mahâbhârata, vol2.djvu/439

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




CHAPITRE XLV


QUESTION POSÉE AU VASOUDEVIDE


Argument : Youdhishthira administre son royaume avec justice, fait de grandes libéralités aux prêtres, honore Dhritarâshtra et Youyoutsou, et se concilie l’affection de tous. Il va rendre visite à Krishna, qu’il trouve plongé dans une profonde méditation.


1532. Janamejaya dit : Ô prêtre, apprends-moi ce que fit encore le guerrier aux grands bras, Youdhishthira fils de Dharma, quand il eut obtenu la royauté.

1533. Tu dois, ô rishi, me raconter aussi ce que fit l’adorable héros, Hrishikeça, le gourou suprême des trois mondes. »

1534. Vaiçampâyana dit : Ô Indra des rois, écoute le récit véritable de ce que firent les Pàndouides, qui avaient mis le Vasoudevide à leur tête.

1535. Ô grand roi, quand Youdhishthira fils de Kountî, eut pris possession de. la royauté, il affermit chacune des quatre castes dans la situation qui lui convenait.

1536. Le fils de Pândou fit donner à mille magnanimes brahmanes snâtakas, (ayant pratiqué leurs ablutions régulières et devenus maîtres de maison), un millier de nishkasâ chacun.

1537. Il satisfit, (en leur donnant] ce qu’ils désiraient, ceux qui dépendaient de lui, les serviteurs, les protégés et les hôtes, ainsi que les pauvres et les malheureux.