Ouvrir le menu principal

Page:Ballin - Le Mahâbhârata, vol2.djvu/42

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


249. À Roudra (Çiva), qui porte une couronne de crânes, à Hara (Çiva destructeur), à Bhaganetrahara (Çiva qui a le soleil pour œil), car ce dieu surpasse les (autres) dieux en ascétisme et en force.

250. C’est pourquoi j’implore la protection de Girîça (Çiva maître des montagnes), qui tient une lance à la main. »