Ouvrir le menu principal

Page:Ballin - Le Mahâbhârata, vol2.djvu/306

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


chaque être n’a qu’un seul centre, et qu’elle est une répartition (de l'être unique), en chaque créature, on parvient à l’état de Brahma (l’âme universelle).

534. Les hommes (qui connaissent ces choses) atteignent ce (suprême) refuge, et non pas ceux qui sont dépourvus de bouddhi et de tapas (ascétisme). Tout repose sur la bouddhi. »