Ouvrir le menu principal

Page:Ballin - Le Mahâbhârata, vol1.djvu/ 273

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE XLI


LÉGENDES SARASVATIENNES


Argument : Légende du Rislitishenien et du tîrtha près duquel il demeure. Mort du roi Gâdhi. Viçvâmittra lui succède. Il se met en route avec son armée et arrive près de Termitage de Vaçishtha. Colère de ce dernier, Viçvâmittra se fait ascète et obtient la dignité de brahmane. Halâyoudha se dirige vers l’ermitage de Vaka


2285. Janamejaya dit : Comment l’adorable Rishtishenien pratiqua-t-il un grand ascétisme, et comment Sindhoudvîpa obtint-il la qualité de brahmane,

2286. Ainsi que Devâpi et Viçvàmitra, ô le plus grand des brahmanes ? Ô adorable, explique-moi cela, car ma curiosité est extrême.

2287. Vaiçampàyana dit : Ô roi, jadis, dans l’âge Krita (l'âge d’or), le Rishtishenien, (qui était) un très grand brahmane, habitait constamment dans la famille de son gourou (maître spirituel), se plaisant continuellement à l’étude.

2288. Ô roi, tandis qu’il habitait chez son gourou, ni sa science, ni sa connaissance des textes sacrés n’atteignaient leur perfection, ô maître des hommes.

2289. Alors, ô roi, ce grand ascète, ennuyé (de son peu de succès), se livra à un grand ascétisme et, par ce moyen, acquit les connaissances sacrées les plus étendues.

2290. Ce savant rishi, le plus grand de tous, instruit