Ouvrir le menu principal

Page:Ballin - Le Mahâbhârata, vol1.djvu/405

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE LXII


COLLOQUE DE KRISHNA ET DES FILS DE PÂNDOU


Argument : Joie des Pândouides en constatant la mort de Douryodhana, Louanges données à Bhîma. Discours de Krishna. Douryodhana fait un effort pour se relever et répond à Krishna, qu’il accuse de tous ses maux. Réponse de Krishna. Nouveau discours de Douryodhana. Il se produit des prodiges qui humilient et effraient l’armée Pândouide. Discours de Krishna pour rassurer cette armée. Les Pândouides rentrent dans leurs tentes pour se reposer.


3388. Dhritarâshtra dit : Ô Sañjaya, que firent les Pândouides et les Sriñjayas, quand ils eurent vu Douryodhana frappé dans la bataille par Bhîmasena ?

3389. Sañjaya dit : Quand ils virent Douryodhana frappé dans le combat par Bhîmasena, comme un éléphant sauvage est tué par un lion, ô grand roi,

3390. Les Pândouides, avec Krishna, furent remplis de joie. Quand le descendant de Kourou eut été tué, les Pâñcâlas et les Sriñjayas

3391. Lancèrent leurs vêtements en l’air et poussèrent des rugissements. La terre (semblait à peine) pouvoir les porter, (tant leur joie débordait).

3392. Les uns déchargeaient leurs arcs, les autres en faisaient vibrer la corde, d’autres soufflaient dans leurs grandes conques, d’autres (encore) battaient des tambours doundoubhis.