Ouvrir le menu principal

Page:Ballin - Le Mahâbhârata, vol1.djvu/359

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE LIV


VOYAGE DE BALADEVA AUX TÎRTHAS


Argument : Étymologie du nom de Kouroukshetra. Bénédictions accordées à ce lieu par Indra et les autres dieux. Chant d’Indra sur Kouroukshetra.


3008. Les rishis dirent : Râma, Samantapañcaka est appelé l’autel éternel de Prajâpati, au septentrion. Jadis les habitants du ciel, qui (nous) comblent de dons, y offrirent un excellent sacrifice.

3009. Jadis, ce (lieu) fut, pendant de nombreuses années, labouré avec une énergie démesurée, par le sage et magnanime Kourou, le meilleur des râjarshis, ce qui a fait donner à cet endroit le nom de Kouroukshetra (champ de Kourou).

3010. Râma dit : Pourquoi le magnanime Kourou laboura-t-il ce champ, ô ascètes ? Je désire l’entendre raconter (par vous).

3011. Les rishis dirent : Jadis, ô Râma, Çâkra (descendit) du Tridiva, et, s’étant approché de Kourou, qui était continuellement occupé à labourer (ce lieu), lui demanda les motifs (qui l’engageaient à se donner cette peine).

3012. Indra dit : « Ô roi, pourquoi ces fatigues extrêmes ? Ô râjarshi, quel est ton but en labourant cette terre ? »

3013. Kourou dit : « Ô Çatakratou, les hommes qui