Ouvrir le menu principal

Page:Ballin - Le Mahâbhârata, vol1.djvu/338

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE L


LÉGENDES SARASVATIENNES


Argument : Bala va à Indratîrtha, à Râmatîrtha, à Yamounâtîrtha et à Âdityatîrtha. Légendes de ces tîrthas.


2831. Vaiçampâyana dit : Alors Bala, le plus excellent des descendants d’Yadou, étant allé à Indratîrtha et s’y étant baigné selon les règles, donna aux prêtres des richesses et des joyaux.

2832. En ce lieu, le roi des immortels, le maître des dieux, offrit (jadis) des centaines de sacrifices et donna de grandes richesses à Brihaspati.

2833. Il accomplit ces sacrifices selon les règles. C’est de là qu’on l’a nommé Çatakratou (aux cent sacrifices), et de son nom, ce tîrtha pur, salutaire, éternel 27

2834. Est appelle Indratîrtha (tîrtha d’Indra). Il délivre de tous les maux. Moushalâyoudha (Bala, qui a pour arme un pilon), y ayant aussi touché l’eau selon les règles,

2835. Et ayant honoré les brahmanes, (en leur donnant) de bons vêtements et de bons aliments, se dirigea, de là, vers l’excellent Râmatîrtha (tîrtha de Râma),

2836. Où l’heureux Râma, descendant de Bhrigou, doué d’un grand ascétisme, après avoir à plusieurs reprises conquis la terre et tué les plus héroïques des kshatriyas.