Ouvrir le menu principal

Page:Ballin - Le Mahâbhârata, vol1.djvu/282

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE XLIII


LÉGENDES SARASVATIENNES


Argument : Rivalité d’ascétisme entre Vaçishtha et Viçvâmitra, qui songe à tuer son concurrent et charge la Sarasvati de le lui amener. Terreurs de cette dernière. Viçvâmitra insiste. Elle raconte tout à Vaçishtha qui lui conseille d’obéir. Réflexions de la Sarasvati. Son stratagème pour sauver Vaçishtha. Fureur de Viçvâmitra qui maudit la Sarasvati. Au bout d’un an, elle est relevée de cette malédiction.


2358. Janamejaya dit : Comment (s’est effectué) l’enlèvement de Vaçishtha, (entraîné par) un courant terrible, et pourquoi la meilleure des rivières l'emporta-t-elle ?

2359. Comment, et pourquoi, ô maître, lui devint-on hostile ? Ô grand sage, interrogé par moi, réponds à mes questions, car (ce que tu m’as dit jusqu’à présent) n’a pas satisfait (ma curiosité).

2360. Vaiçampâyana dit : Ô Bharatide, la rivalité en matière d’ascétisme engendra une grande et forte inimitié entre Viçvâmitra et le viprarshi Vaçishtha.

2361. Le grand ermitage de Vaçishtha était situé à Sthânoutîrtha (le tîrtha de Sthânou) ; à l’est et sur (l’autre) rive (de la Sarasvati était celui) du sage Viçvâmitra.

2362. Le lieu, ô grand roi, où Sthânou pratiqua un ascétisme excessif, où les sages racontent de lui ces œuvres terribles.