Ouvrir le menu principal

Page:Ballin - Le Mahâbhârata, vol1.djvu/277

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE XLII


LÉGENDES SARASVATIENNES


Argument : Vaka demande des bœufs à Dhritarâshtra qui lui en donne de morts. Colère du mouni, qui offre le royaume en sacrifice sous les espèces des chairs de ces cadavres. Le royaume dépérit. Le roi fait amende honorable et Vaka retire sa malédiction. Sacrifice de Brihaspati. Bala va au tirtha de Yâyâti et y fait des largesses. Il va à Vaçishthâpavâha.


2318. Vaiçampàyana dit : Le descendant d’Yadou alla à cet (ermitage) qui retentissait de chants pieux, où le grand ascète Vaka, qui y demeurait,

2319. Offrit en sacrifice le royaume de Dhritarâshtra, fils de Vicitravîrya, et tourmenta son propre corps par un ascétisme cruel.

2320-2322. Certes, le majestueux sage fut atteint d’une grande colère. Car jadis, quand eut lieu le sacrifice de douze ans de Naimisha, à la fin (de la cérémonie appelée) Viçvajît (qui triomphe de tout), les sages rishis allèrent vers les Pâñcâlas demander au maître, pour rétribution des sacrifices, vingt et un jeunes bœufs, forts et sans défauts. Le Dalbhien Vaka leur dit, en distribuant les bestiaux :

2323-2325. Je vous abandonne ces animaux. Quant à moi, je vais aller solliciter le plus grand des rois. Puis, ô roi, après avoir ainsi parlé à tous les rishis, le majes-