Ouvrir le menu principal

Page:Ballin - Le Mahâbhârata, vol1.djvu/254

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE XXXVIII


LÉGENDES SARASVATIENNES


Argument : Halâyoudha va à Vinâçana et à Soubhoûmika ; description de ce beau lieu. Il va au tîrtha des Gândharvas et à Gargasrotas. Description. Il va à Nâgavatmant, et ensuite à l’endroit où la Sarasvati change de direction. Vaiçampâyana raconte la légende du grand sacrifice Naimishien à Samantapañcaka et comment la Sarasvati change de direction. Halâyoudha va ensuite à Saptasârasvata.


2119. Vaiçampâyana dit : Et alors Halâyoudha alla à Vinâçana, où la Sarasvati disparaît par horreur pour les Çoudras et les Abhiras.

2120. C’est pourquoi les rishis ont toujours appelé (ce lieu) Vinâçana (disparition). Le très fort Bala s’y étant aussi baigné dans la Sarasvati,

2121. Alla à Soubhoûmika, sur l’excellente rive de cette rivière. Là, sans se lasser jamais, des apsaras brillantes,

2122. Avec des visages sans tache, jouent, à des jeux, purs. Là, ô maître des hommes, chaque mois, les dieux et les Gândharvas,

2123. S’approchent de ce tîrtha salutaire, honoré par les Brahmanes. On y voyait des Gândharvas et des troupes d’apsaras,

2124. Ô roi, se réunir régulièrement et aller ensemble