Ouvrir le menu principal

Page:Ballin - Le Mahâbhârata, vol1.djvu/206

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE XXXI


RECHERCHE DE DOURYODHANA


Argument : Les vainqueurs cherchent Douryodhana pour le tuer. Les trois Kourouides le cherchent aussi, le rencontrent, et l’excitent à combattre de suite ; mais il s’y refuse. Il est découvert par les chasseurs de Bhîmasena qui reviennent en donner la nouvelle au camp. L’armée Pândouide se dirige vers l’étang. Les trois Kourouides prennent congé de Douryodhana.


1673. Dhritarâshtra dit : Ô Sañjaya, quand tous les soldats eurent été tués sur le champ de bataille par les fils de Pândou, que firent les restes de mon armée,

1674. (Que firent) Kritavarman, Kripa et l’héroïque fils de Drona ? que fit alors Douryodhana, ce roi à l’âme faible ?

1675. Sañjaya dit : Après la fuite des épouses des magnanimes Kshatriyas, le camp étant vide et (ses occupants) dispersés, les trois (maîtres de) chars, extrêmement effrayés,

1676-1679. Entendant la voix des fils de Pândou, qui (certainement), alors, (étaient) victorieux, voyant le camp détruit, ne s’y établirent pas ; mais le soir étant venu, (poussés par) le désir de voir le roi, ils se dirigèrent vers l’étang. Le vertueux Youdhishthira aussi, désireux de tuer Douryodhana, allait de côté et d’autre, accompagné au combat par ses frères. Irrités, désirant la victoire.