Ouvrir le menu principal

Page:Ball - La folie érotique, 1893.djvu/80

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
83
LES EXHIBITIONNISTES

ties sexuelles sans autre résultat que celui de choquer la pudeur publique.

Tel insensé se cache derrière les piliers d’une église pour scandaliser, pendant le culte, les femmes occupées à leurs dévotions.

Tel autre, dans les corridors d’une maison habitée, guette au passage les jeunes filles pour se montrer à leurs yeux dans une attitude indécente.

Un troisième se cache dans les endroits peu fréquentés du bois de Boulogne ou des jardins publics pour ofïrir aux personnes qu’il rencontre un spectacle obscène.

On s’expose ainsi à de graves pénalités, sans l’ombre d’une jouissance et c’est bien certainement une aberration d’esprit qui mène à des actes tellement insensés des hommes raisonnables en apparence.