Page:Ball - La folie érotique, 1893.djvu/78

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
81
FORME OBSCÈNE

lonté parle encore, quand les sens se taisent. Ils s’efforcent souvent de remédier à cet état de choses par des excitants nuisibles et l’équilibre de leur esprit est troublé par des préoccupations insensées et qui ne peuvent jamais aboutir à une satisfaction normale.

Il est cependant des sujets qui, sans être atteints d’impuissance, ont un langage tellement révoltant qu’il ne peut être attribué qu’à un état d’aliénation mentale. On rencontre souvent cette tendance chez les aliénés, et plus spécialement chez les femmes atteintes de folie hystérique, ou de manie puerpérale.