Ouvrir le menu principal

Page:Ball - La folie érotique, 1893.djvu/48

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


II


L’EXCITATION SEXUELLE


Dans la conférence précédente, je vous ai tracé le tableau de l’amour chaste, où les plus grandes extravagances demeurent enfermées dans les limites du sentiment et ne sont jamais profanées par l’intervention des sens ; je vous ai montré des exemples de ce délire poussé jusqu’aux dernières limites de l’insanité, sans qu’il s’y