Ouvrir le menu principal

Page:Ball - La folie érotique, 1893.djvu/147

Cette page a été validée par deux contributeurs.
150
LA PERVERSION SEXUELLE

IV

les intervertis


Il est des individus qui, malgré le développement normal et le fonctionnement régulier de leurs organes génitaux, n’éprouvent aucune attraction, mais bien plutôt de la répulsion pour les personnes du sexe opposé au leur, et dont l’appétit génital ne se réveille qu’en présence des personnes de leur propre sexe. Dans ce cas, par ses appétits vénériens, un homme