Ouvrir le menu principal

Page:Ball - La folie érotique, 1893.djvu/131

Cette page a été validée par deux contributeurs.
134
LA PERVERSION SEXUELLE

Il s’agissait d’un sieur X***, âgé de vingt-sept ans, d’un tempérament lymphatique, mais doué néanmoins, d’une très grande force musculaire. Il a présenté dès ses premières années des signes non douteux d’idiotie. À mesure qu’il avançait en âge, l’absence d’intelligence devenait de plus en plus manifeste.

X*** ne put jamais apprendre à lire ; il était d’ailleurs violent, indocile, plein de bizarreries. Élevé par les soins de l’administration de l’hospice de Troyes, il fut successivement placé chez plusieurs paysans, mais aucun d’eux ne put le garder. On le ramenait à l’hospice, déclarant ne rien pouvoir obtenir de lui.

Plus tard, X*** devient sujet à des accès

    de l’Hotel-Dieu de Troyes, par le Docteur Bédor, (Bulletin de l’Académie de Médecine, 1857-58, t. XXIII, p. 136.)