Ouvrir le menu principal

Page:Ball - La folie érotique, 1893.djvu/121

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
124
LA PERVERSION SEXUELLE

Louis XI ; et si Gilles de Retz avait donné libre essor à sa passion, il est probable que le cours de l’histoire de France aurait été profondément modifié.


Un personnage plus moderne et non moins célèbre, le marquis de Sade, réduisant ses pratiques en système, avait créé, vers le commencement de ce siècle, sa fameuse théorie du plaisir sanglant. Il prétendait que, dans les relations sexuelles, le plaisir de l’un se mesurait aux souffrances de l’autre.

Dans un roman très curieux, mais d’une lecture fatigante, intitulé Justine, il multiplie les combinaisons les plus insensées, et dans les gravures qui servent à illustrer cet ouvrage que j’ai eu entre les mains, bien qu’il soit aujourd’hui sévèrement prohibé, il étale les assemblages les