Ouvrir le menu principal

Page:Ball - La folie érotique, 1893.djvu/12

Cette page a été validée par deux contributeurs.
15
OU LA FOLIE DE L’AMOUR CHASTE

Son intelligence, assez précoce d’ailleurs, a suivi une courbe assez irrégulière : elle était tantôt ouverte, tantôt fermée.

Le caractère est faible, sans ressort, aisément influencé.

Dès l’âge de six ans, nous voyons poindre des prédispositions à son état actuel ; il avait, dit-il, quelques idées lubriques, mais au milieu d’une ignorance absolument complète, il n’a pas tardé à contracter des habitudes de masturbation accouplées à des conceptions fort singulières, dont nous parlerons tout à l’heure.

À vingt ans, il est soumis à la conscription et incorporé dans l’infanterie de marine ; on l’envoie à Brest, il y prend assez rapidement des habitudes d’ivrognerie ; mais sous les autres rapports, il se conduit en bon militaire, sauf quelques petites infractions au règlement. Devenu caporal,