Ouvrir le menu principal

Page:Ball - La folie érotique, 1893.djvu/100

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
103
SATYRIASIS


VI

satyriasis


Le satyriasis ne diffère de la nymphomanie que par sa gravité plus grande encore et par le caractère agressif des malades, qui se précipitent volontiers sur les personnes de sexe opposé pour satisfaire leurs désirs.

C’est sous ce nom de satyriasis que les