Ouvrir le menu principal

Page:Béranger, oeuvres complètes - tome 2.pdf/324

Cette page a été validée par deux contributeurs.



LES NÈGRES
ET LES MARIONNETTES


FABLE


Air : Pégase est un cheval qui porte (Air noté )


Sur son navire un capitaine
Transportait des noirs au marché.
L’ennui les tuait par vingtaine :
Peste ! dit-il ; quel débouché !
Fi, que c’est laid, sots que vous êtes !
Mais j’ai de quoi vous guérir tous.

Venez voir mes marionnettes ;
Bons esclaves, amusez-vous.

bis.


Pour tromper leur douleur mortelle,
Soudain un théâtre est monté ;
Soudain paraît Polichinelle,
Pour des noirs grande nouveauté.
D’abord ils ne savent qu’en dire,
Ils se regardent en dessous ;
Puis aux pleurs se mêle un sourire.
Bons esclaves, amusez-vous.