Ouvrir le menu principal

Page:Béranger, oeuvres complètes - tome 2.pdf/316

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


                        Vite en carrosse,
                        Vite à la noce.
Alleluia ! le Pape est marié.

Ainsi chantait ce fou que je crois sage,
Quand un impie arrive triomphant,
Pour nous parler d’un curé de village.
Que sa servante accuse d’un enfant.

                        Vite en carrosse,
                        Vite à la noce ;
Juif ou chrétien, tout le monde est prié.
                        Vite en carrosse,
                        Vite à la noce.
Alleluia ! le Pape est marié.