Ouvrir le menu principal

Page:Béranger, oeuvres complètes - tome 2.pdf/312

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



                    Soyez donc instruits,
        Enfants, mais qu’ailleurs on l’ignore,
                    Que depuis trois nuits
        L’homme rouge apparaît encore.
                Riant d’un air moqueur,
                Il chante comme au chœur,
        Baise la terre, et puis ensuite
        Met un grand chapeau de jésuite.
                    Saints du paradis,
                Priez pour Charles-Dix.