Ouvrir le menu principal

Page:Béranger, oeuvres complètes - tome 2.pdf/297

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LE PÈLERINAGE DE LISETTE


Air : Bababalancez-vous donc (Air noté )


À Notre-Dame de Liesse
Allons, me dit Lisette un jour.
J’ai peu de foi, je le confesse ;
Mais Lise, malgré plus d’un tour,
Ferait tout croire à mon amour.
Ami, notre joyeux ménage
Scandalise le voisinage.
Prenons, dit-elle, prenons donc,
Pour aller en pèlerinage,
Prenons, dit-elle, prenons donc
Coquilles, rosaire et bourdon.

Dame Sorbonne, ajoute Lise,
Remonte sur ses grands chevaux.
Nos ducs vont bâiller à l’église,
Et nos philosophes nouveaux
Se sont faits tant soit peu dévots.
Chaque siècle a son amusette :
Nous édifîrons la Gazette.
Prenons, mon ami, prenons donc,
Pour qu’on dise sainte Lisette,