Ouvrir le menu principal

Page:Béranger, oeuvres complètes - tome 2.pdf/203

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



    Pour les pères, pour les amants,
        Fille d’humeur folle ou sage
    Ajoute aux charmes des beaux ans,
        Ôte à l’ennui du vieil âge.
    À leur cœur aussi nous tenons ;
Faites-en, faites-en de gentilles :
    Qu’elles soient anges ou démons,
                    Faites des filles ;
                    Nous les aimons.

    Pour Batyle aux fraîches couleurs
        Quand Anacréon détonne,
    Les Grâces arrachent les fleurs
        Dont cet enfant le couronne.
    Aux filles nous nous en tenons ;
Faites-en, faites-en de gentilles :
    Qu’elles soient anges ou démons,
                    Faites des filles ;
                    Nous les aimons.

    Mais pour quatre filles buvons
        À toi, mari, qui nous aimes.
    Pour nos fils nous te le devons ;
        Que n’est-ce, hélas ! pour nous-mêmes !
    À vos filles, oui, nous tenons ;
Faites-en, faites-en de gentilles :
    Qu’elles soient anges ou démons,
                    Faites des filles ;
                    Nous les aimons.